Elle est placée sur le côté gauche de la route qui mène à Lamballe, à l’intersection avec la route des Mauffries. Elle est ornée d’un Christ en métal peint et, à sa base, d’une petite niche dans laquelle se trouve une vierge en porcelaine. Elle était vermoulue et risquait un jour de s’effondrer, pouvant tomber sur une voiture ou un passant mais également endommager le Christ qui est de belle facture.

Cette croix de mission porte sur son socle en pierres maçonnées l’inscription : « Mission 1954 ». Ce genre de croix était spécialement érigé à l’occasion de la venue dans une ville, pour une courte période, d’un prêtre missionnaire qui prêchait, organisait des processions et des prières pour encourager la foi des paroissiens. Une croix était posée pour marquer le souvenir de ce temps fort religieux pour la communauté paroissiale.
Le curé de la paroisse de Matignon Eugène Garnier du Plessix (1948 à 1960) avait organisé cette mission et obtenu de la commune, le 23 octobre 1954, une parcelle de 5 mètres carrés pour l’édifier.

Le travail de désinstallation et d’installation de cette croix, très grande et très lourde, a été effectué, avec l’aide des services techniques de la commune et celle de la Communauté de communes du Pays de Matignon qui a déplacé l’engin de levage. Mais rien n’aurait pu être fait sans l’équipe de Jo Gallais, René Roullier et Jean Juhel, le trio de choc, membres de l’association et désormais spécialistes des croix puisque c’est la quatrième croix de bois qu’ils remplacent, sans parler de celle en pierre située à Saint-Germain-de-la-Mer. Les établissements de menuiserie Perroquin, qui ont fabriqué la croix sont également intervenus sur place pour la repose du Christ.
Rappelons que ce témoin du patrimoine local a été financé pour moitié par la commune et par notre association pour un montant de 1300 euros au total.

Cliquez ici pour voir les photos des travaux.